Qu'est ce qui vous motive à vous lever le matin ?

en fait voilà, je me pose la question depuis quelques temps… je me suis demandé pourquoi je me levais le matin, pourquoi continuer à faire des efforts, pourquoi essayer chaque jour pour que le temps passe ?

Bref, si je me pose la question c’est que dernièrement je me suis rendu compte que j’avais perdu la majeur partie de ma motivation, envolée disparue…
Avant, le matin je me levais, je savais que j’allais revoir des gens que j’aimais bien, que ce soit en cours, rencontre le midi, la journée sur IRC/MSN, le soir sur le net (rafal/IRC/DAOC). Je savais aussi que je me levais pour aller faire du boulot qui m’intéressait, que j’allais faire quelque chose d’utile, apprendre quelque chose d’utile. Je me levais l’esprit vidé, j’avais toujours le sentiment qu’aujourd’hui tout peut arriver que le pire était passé et que le meilleur était à venir. Et lorsque j’avais 5 minutes à tuer, je les passais sur un jeu (unreal, starcraft, hl, DAOC, etc.) ou alors sur les animes qui m’ont bercé pendant longtemps

Aujourd’hui la réalité est tout autre… Ma seule motivation c’est que dans 11 semaine je serai enfin libéré de mes chaines… → J’ai plus le courage de me lever le matin pour aller voir des abrutis de ma promos (sauf une poignée), j’ai plus aucun contact avec d’autre personne que mes contacts actuels plus de rapport amicaux avec ceux qui m’entourent, conflict, tension, frustration… J’ai deux histoire de coeur dont je n’arrive pas à me débarrasser et qui me plombe souvent… j’y pense tout les jour quand je me lève, jusqu’au soir où je me couche : je regrette pas mal de choses dans ce que j’ai fait et dans ce que j’ai dit… j’aurais aimé changé les choses et revenir en arrière, mais je n’ai le droit qu’aux regrets. J’ai plus la foi non plus en les jeux vidéo, j’ai perdu l’intéret que j’avais avant, plus le même engoument (les jeux plus chiant ? ou moi qui devient trop exigeant). Pour les animes pareil, en retard partout, même plus l’envie de suivre une série, me forçant à regarder certaines séries dans le train, etc.

Bref, y’a deux choses qui arrive à me motiver maintenant :

  • Les rafaux : parce que sans vous je sais pas trop ce que je serai devenu
  • Cette putain de date fatidique du 30 Janvier 2006 où je serai à mon premier jour de stage et (avec un peu de bol) à Nantes… où j’aurais pu couper les pont avec l’isel, mes problèmes de coeur et loin de ceux que je ne peux plus voir…

je sais que ça fait un peu mec qui se lamente… certain apprécieront pas. Ce soir j’avais peut-être juste envie de parler parce que la coupe est pleine et que j’ai (encore) pris une claque ce soir.

Et vous ? qu’est ce qui vous motive, ou plutôt qu’est ce qui vous a fait tenir dans les pires moments ?

moi je te comprend, les coups de blues ca arrive, moi aussi y’a des trucs qui me font chier genre d’aller bosser 12 heures par jours a rien faire, mais bon, au moins j’ai un boulot quoi, moi ce qui me motive a me lever le matin, bah la premiere chose, c’est mon Chat :slight_smile: (et surement pas le reveil :slight_smile: ) Deja, ca ca motive pas mal, moi aussi j’adore voir mes pôtes, que ce soit sur le net, ou dans la réalité, ca c’est motivant ouai, et puis bon, voila un moment ou je voit l’heure et il faut aller bosser, faire un boulot qui me plait pas trop, bah tant pis, je prend sur moi et je me dit que bientôt, je vais revoir mon chat et mes pôtes voila, si ca ne va pas pour toi, moi a ta place je me reposerai sur ceux que j’apprécie et je me changerai les idées avec eux, nous on est là, comme on avait dit a burn, on est comme un grande famille :slight_smile: et on s’entraide :slight_smile:

Il te faudrais une bonne grosse LAN des familles toi

Mouais, j’ai eu ma période comme ça mais c’était plutôt vers l’adolescence, où je savais pas trop quoi faire de ma vie.

Mais bon ce n’est pas comparable :stuck_out_tongue:

Le temps n’est pas symétrique et on ne peut pas revenir en arrière. Ce qui est fait est fait et ça ne sert à rien de se lamenter.

Il faut juste réaliser qu’on peut encore rebondir, changer, voire s’adapter dans certains cas.

J’ai eu moi aussi, deux années de BTS totalement excécrables. Deux années qui auraient pu être super sympa et qui ont été ruinées par 60% de la promotion, composée de tas de connards.

J’ai également fait comme toi, j’ai voulu m’éloigner de mes parents, de ma famille, qui, même s’ils ne me pesaient pas (et j’aime toujours mon père, ma mère, mon frère et ma soeur), ne me laissaient pas la liberté que je voulais pour m’épanouir.

Et là l’aubaine: j’ai eu mon concours, j’allais vivre à Toulouse 1 an, loin de tout le monde. Heureusement j’étais près de vous les rafaux avec Teamspeak et Internet :slight_smile:

Mais bon, pour en revenir à toi Fluo, dans les moments difficiles, ce qui m’a motivé, c’est de vivre un jour nouveau. De guetter les nouvelles, de vérifier mon courier, d’avancer un peu plus dans un jeu…

Les jeux vidéo parlons en: sur PC la plupart des jeux me laissent de marbre, et il n’y a que sur console que je retrouve la passion de jouer. Parce que les jeux sont simples de prise ne main et intéressants, et pas buggés, et t’as pas à attendre 20 000 ans pour installer le jeu… Bref, du plaisir immédiat à consommer. Il te suffit juste de trouver la console qui offrira les jeux qui te plaisent et qui sauront te tenir en haleine. Quand on va pas fort, le meilleur moyen c’est de penser à autre chose, de découvrir une histoire qui va nous intéresser. Moi ça a été Love Hina, le meilleur remède anti-déprime que je connaisse.

Pour les animes, c’est pareil, il te faut juste trouver des séries qui te plaisent, et ne pas te forcer. Si tu n’as pas envie de consommer, ne consomme pas, attends qu’une série t’intéresse vraiment. Moi j’ai adoré Densha Otoko et Good Luck récemment. Ben ça m’a donné des choses à attendre.

Mais tout ça ce ne sont que de petits plaisirs. Il y a un truc plus grand, qui s’appelle La Vie.

La vie, elle nous permet de réaliser de grands projets, et c’est ça qui compte. La plupart du temps ça consiste à trouver un job, acheter un maison, se trouver une femme et les enfants viendront après. Tout ça, c’est petit à petit, et je pense qu’en se levant le matin il faut juste voir plus loin que le brouillard qui nous accueille.

Personnellement, couper les ponts je trouve ça bien. Quand on veut marquer le coup, quand on veut montrer aux gens qu’on a envie de changer d’horizons, ou quand tout simplement on en a assez, c’est super. Je n’assimile pas ça à un fuite, mais plutôt à une mise à distance pour mieux apprécier la situation. De loin, on se sent tout de suite moins concerné et ça permet d’oublier les moments difficiles passés. C’est une très bonne thérapie.

C’est pour ça que Nantes, c’est un peu mon chez moi maintenant, je l’ai adopté et j’adore cette ville, et je compte bien y rester. C’est ma vie, honnêtement je me fous de là où vous allez aller, où vous comptez vous établir, mais je dis juste que Le Havre, c’est mort.

Le Havre, on y trouve peu de boulot, la ville est un cul de sac qui ne vit pas, c’est déprimant, et la mentalité des gens sur place m’exaspère au plus haut point.

Après au niveau du coeur… il y a un moment où il faut savoir abandonner, c’est tout. Moi aussi j’ai été confronté à ce genre de choses, de refus, tout ça, et ça fait très mal, on a envie de s’accrocher, de reconquérir, mais pour l’autre en face ce n’est pas si facile, et c’est même bien souvent un non catégorique auquel on s’oppose. Des femmes, on en retrouvera dans la vie, il faut pas se leurrer, y’a des millions de célibataires sur terre, hommes ou femmes.

N’oublie pas quand même que tu as des gens autour de toi qui sont tes amis, et bien qu’ils aient leur défauts, ce n’est pas en leur montrant et en les enfonçant et en se les mettant à dos qu’on avance. Parfois, voire même souvent, il faut faire des concessions. A presque tous les rafaux, j’aurais envie de leur dire leurs quatre vérités en face, parce que chacun à des défauts, mais je ne veux pas, parce que quand on met tous ces défauts de côté, on se retrouve devant des amis incroyables :slight_smile: Un peu d’indulgence, de compassion, c’est tout ce que l’être humain demande, malgré ses défauts.

Voilà donc, tu dois tenir jusqu’a Janvier, c’est tout ce que je peux te dire.

Et que ce soit à toi, ou à tout autre Rafal, la porte de mon appartement est grande ouverte, si vous décidez un jour de passer à nantes pour vous changer les idées, ou encore mieux, pour vous y installer.

A ta question je repond entendre les voix de mes potes sur ts… sa rechauffe le coeur (et oui c’est pour sa que je ne switch plus de channel en me couchant, alors quand je vais me coucher avant vous pensez a me chanter des berceuses :D!

Tu est plus que bien placé (vu nos discution désormais journalière) pour savoir que en ce moment c’est pas la joie mais en pareil moment j’ai trouvé 1 réconfort vous tous. Alors moi spécialiste de la loose et de la déprime en tout genre le seul conseil que je peu te donner c’est de te faire épauler de quelque manière que se soit par tes amis, les “vrai” et d’en prendre soins (j’ai perdu trop de potes en me “vengeant” inconsiament sur eux pour me defouler pensant qu’ils encaisserai indefiniment)

Sinon y a la méthode longtemps utiliser de “la cuite healeuse”: tu t’entour du noyeau dur de tes potes (moi en générales c’était 1 ou 2) et tu te mets la geule joyeusement jusqu’a l’instant du pétage de plombs collectif (evite les potes violents) ou tu te mets a t’ouvrir entierement a tes potes (n’y voit ici rien de sexuel) en se chialant dessus genereusement… et le lendemain patate assuré pour un bon moment malgré un mal de tête parfois insoutenable :hurt:.

PS: si besoin ai la porte de mon appart en campagne profonde est grande ouverte

Pour moi aussi en ce moment, c’est dure.
On ne le fait pas tous voire, mais j’ai du mal a dormair la nuit, je suis inquiet, mon travail me préocupe et si j’ai pas trrop de mal a me lever les matin, c’est pas parce que mon travail est interessant crois moi. J4ai peur car comme certains le savent, je ne connait pas ma situation fin du moi même si il y a de grandes chances pour que je sopit repris dans le même poste par la boite qui reprend le contract.
J’voiulais changer de boite car un copain m’a dit qu’ils cherchaient du monde dans la sienne et finalement, ca s’est soldé par un échèque du moins a ce que j’ai compris par téléphione.
j’avais un peu le morale a zéro ce jour là, car y a des jours avec et des jours sans et croyez moi, les jours sans dans mon boulo, c’est tres creuvant et pleins de soucis car on se sent comme un incapable quand on y arrive pas (trop de trucs a gérer tout seul)
Ma motivation pour me lever, je te ferai pas un dessin, c’est bien entendu Delphine et mesd projets avec elle. Je sais, ca ne t’apportera pas grand choses vue que ta vie sentimentale en est plutot à un point de confusion assez avancé. Pour celà, je pense qu’il faut pas se cantonner a de faux espoires et plutot se dire que le moment venue tu tombera sur quelqun sur qui tu te demandera si ce n’est pas elle et TU fera l’efort d’aller vers elle pour voire si c’est possible sans rien attendre derrière. On peu chercher longtemps comme ca, et on a toujours les souvenir derrière nous qui nous hantent. Faut faire une crois sur le passé et se limiter a l’maitié et rien de plus.

Les rafaux sont là et comme disait axel, on aimerai bien dire les 4 véritées par moment, mais on se retien parce qu’on est concilliant et que ca se passe pas toujours comme ca. C’est pour ca qu’on est des rafal(s)

Merci à tous

C’est vrai qu’on a tous nos problèmes, et quand ça va pas, il faut se concentrer sur nos amis plutôt que de les envoyer bouler, et aussi faire des choses avec eux. C’est pas en restant dans son coin que ça avancera, il faut se forcer un peu aussi :slight_smile:

Oh la vache une partouze geante genre loana dans la pisicine ! Mais qui fait donc Loana ? :001_drole_01: :018_rires_02: :018_rires_02: :018_rires_02:

Cà va passer motenai, t’inquiete pas, tout le monde a eu çà une fois dans sa vie…Si tu ne te sens plus motivé c’est que t’as besoin de changements. En général comme dis un peu axel, çà t’arrive généralement ou tu vois que tu dois payer des factures, bosser pour un patron,etc…

Quand tu as une femme dans ton lit t’as encore moins envie de te lever, surtout quand tu dois te lever a 8h30, qu’il caille dehors, pour retrouver un boulot mal payé… D’un autre coté le soir, tu retrouve ton pc, le week end les amis, tes enfants ou ta copine, et c’est grace a çà que tu tiens !

Bouge plus dehors !

Peut etre que tu as besoin de changement en ce moment , voir des nouvelles tetes, decouvrir d’autres loisirs, bouger du havre (je crois que la dessus on est tous d’accord lol ) . Peut etre aussi que t’a besoin de faire le point sur ta vie, reflechir sur tout les moments importants, et de te poser les vrais questions.

Moi ce qui me motive pour me lever le matin ( surtout quand il faut que je sois au boulot a 6h30 du mat ) c’est de savoir que je fais un boulot super interressant et que je vais apporter du reconfort aupres de mes patients. Le sport a aussi une part importante dans ma vie (surtout en ce moment ou je carbure a presque 8h de sport par semaine) et puis biensur quelques personnes de mon entourage (meme si je l’ai vois pas souvent)

Mais le plus important, c’est les grands projets qu’on se fait dans la vie, c’est ce qui nous fais tenir sur du long terme , pour ma part c’est vivre en guyane, etre enseigant dans un ifisi et etre proff de taekwondo.

Reflechie bien sur tes projets, c’est ce qui te fais avancer

bon courage

Bah disons que je resent un peu la même chose le matin, même si ça s’estompte très vite.

Le plus chiant surtout, c’est que quand mon réveil sonne, a 05h45 :122_dodo_02:, j’suis pas frai, et j’me dit que j’doit me lever vite fait, marcher jusqu’a la gare (surtout en ce moment), et suivre des cours qui me passionent pas trop, en espérant passer en 3ème année, sinon, j’suis très mal barré :boxe_face:.

Mais quand j’arrive a l’ISEL, oh joie :o, des potes sont là, et ça, ça fait du bien. Et le soir, j’me dit “aller une 'titte partie de GW avant d’aller dormir. Tient, y’a des rafaux, cool on va jouer ensemble :twisted:” et finalement j’me couche vers minuit, et tout recommence.

Vivement quand même la vie active et le permis.

dans les moments ou je ne snetait mal ,trés trés mal, ce qui me raccrochait a la vie, c’est de me dire qu’est ce que je peu faire pour aider les autres, finalement, ca peut etre aussi un moyen de se dire qu’il faut pas rester dans son lit pour faire bouger les choses.
Slid à votre service (dans la limite du STOK :slight_smile: disponible )

Alors, que dire…

Bah en fait je n’ai plus ce genre de questions depuis que je fais un boulot qui me plais avec des horraires qui me plaisent. (commence tôt-fini tôt)

Mes journées passent vite (toujours quand ça plait) et ne se ressemble pas (d’où l’interret de mon taff)
Quand je rentre c’est pour retrouver Guénaëlle plus vite (avant qu’elle revienne c’était pour vous entendre).
Bref je n’ai pas a me plaindre, la periode est agréable en ce moment.

Mais je comprend tes interrogations et je pense que c’est le lot de tout étudiant un jour ou l’autre.

T’as pas fini les etudes, tu ne sait pas si t’arrivera a trouver un taff interressant alors que tu te fait chier comme un mort dans des cours pas toujours interessants.
Tes potes se réduisent au fil du temps (seuls les meilleurs restent) et ca te fait plus du tout marrer d’aller en cours avec des boulets.
Côté coeur c’est pas top…

En gros rien de plus anormal. Tu sais pas si t’arrivera à avoir la vie revée, et tu ne sais même pas ce qu’est TA vie revée a vrai dire. Du coup ça motive plus du tout pour avancer, forcement quand on ne sais pas où l’on vas…

Les seulesl choses que je me soit jamais dites c’est :

-que j’suis un mec pas trop con et que j’arriverais bien a me demerder dans la vie. (pour le moment c’est pas trop mal reussi)
-que je suis pas trop associable donc que niveau relationnel ca vas remonter (genre simplement par le fait de trouver un taff et avoir des nouveaux collegues)
-que je suis pas trop moche et donc que de ce côté là j’arriverais bien a trouver quelqu’un de compatible (cette question fût réglée il y à 8 ans1/2 quand j’ai rencontré Guénaëlle).

Bref pas de remede miracle, soit croire en sa bonne étoile (si on y crois), soit croire en soit et se mettre un bon coup de pied au cul (je sais c’est pas facile quand on est pas contortionniste).

Courage mon p’tit Motenaï, après les creux y à les bosses, ça remontera bien… :wink:

Bon puisque tt le monde raconte sa situation, a moi :
je me suis engagé dans une voie difficile et TRES incertaine : une carriere de pilote
en ce moment je suis en DUT informatique ce qui me permet d’avoir une porte de sortie (je reviendrais la dessus)
Le 4 decembre prochain je suis convoqué à bretigny pour le concours de pilote de chasse : 5 jour ou on te met à l’epreuve dans tout les sens du terme, en general sur 60 une dizaine sont pris et 5 seulement arrivent effectivement pilotes car il y a 3 ans de formation ou il faut chier droit (pardonnez l’expression mais ça resume bien)
si je rate : j’ai un autre concours à BAC +2 dans l’ALAT (aviation legere de l’armée de terre) et encore un autre pour l’ENAC (ecole nationale de l’aviation civile).

Tout ces concours sont ultra durs, seuls quelques bons y arrivent.
maintenant je me demande souvent ce qu’il m’arrivera si je n’en ai aucun…
La voie informatique dans laquelle je me suis engagé ne me plais pas du tout, et les emplois sont hyper durs a obtenir et mal payés… bref de toute façons je ne veux pas devenir informaticien.

Il existe une autre façon d’etre pilote pro: galérer. faire des bouolots annexes pour se payer la licence pilote pro, ensuite en tant que pilote pro faire les petits boulots de pilote pro (largage de paras, epandage…) pour pouvoir se payer peut etre l’ATPL (licence pilote de ligne) et puis enfin avec cette licence obtenue, comme vous ne sortez ni de l’enac, ni des militaires, il n’y a que les micro compagnies qui veulent bien de vous (entendez par la de l’evac sanitaire… pas de boeing quoi… et salaire toujours pourri)

Tout ça pour dire que meme si j’obtient une super place en concours, le metier de pilote offre peu de place aux loisirs ou vie familiale… coté coeur je dois quasiment faire une croix dessus…

que les clichés ne vous trompent pas, piloter c’est un métier super, mais ceux qui ne galèrent pas sont chanceux, et de toute façons, il y a toujours un revers et d’enormes concessions à faire.
vivre pour voler et rien d’autre, on apelle cela une passion

Hé mais qu’est-ce qu’il fait sur le forum Shinkai là? :slight_smile:

ben moi c’est ce que j’aurai voulu faire mais les sacrifices étaient trop grands, d’autant plus qu’à l’époque l’aviation civile était encore plus en crise que maintenant, et l’aviation militaire c’était une croix dessus avec ma taille… je sais à quel point c’est difficile, j’ai lu pas mal de témoignages différents, donc ben gambarimasu! et “good luck!” comme on dit chez ANA :142:

t’en fait pas c’est toujours la crise…ya aucune place nulle part

ouais je suis au courant, je m’y suis intéressé de nouveau il y a de ça quelques mois… :frowning:

Moi, ce qui me motive à me lever le matin ? Ne plus entendre le son de mon reveil ! (Pourtant, j’aime le 8bit mais là, c’est horrible)

Nan, plus sincèrement, moi ces choses là, c’est plus le soir que j’y pense, ça pose aussi un problème pour dormir, d’où le matin, je me pose pas de question, je me lève lol

On a tous nos périodes de doute, et c’est normal de douter, surtout à notre époque où les temps sont plutôt durs.

Je pense que tout au long de ce post, de bonnes idées ont été émise. A toi de prendre ce qui te correspond, moi par exemple, je préfère me retrouver avec moi même dans des moments comme ça et après voir du monde, chacun réagi selon sa personnalité.

Un conseil que je peux te donner. Une ptite amie, tu l’as pas forcement pour la vie. Un ami, oui, car quand t’as plus de meuf, il te reste quoi ? Donc l’amitité est l’une des choses les plus importantes à mes yeux. Et même quand tu seras avec quelqu’un, pense à tes potes, et surtout ne laisse pas ta copine t’en éloigné.

Aller, on est avec toi.

Une citation pour finir :

je pense qu'en se levant le matin il faut juste voir plus loin que le brouillard qui nous accueille
J'ai trouvé cette phrase très belle.

Merci Mino, j’aime bien imager mes propos :slight_smile: